sabaidi81.blog4ever.com

LAOS, PAKSE,

PEKIN, la Cité Interdite

 

 

 

 

https://static.blog4ever.com/2014/03/766764/228782gifclicici.gifhttps://static.blog4ever.com/2014/03/766764/725486f12d.gif PéKin-Beijing et la Cité Interdite

 

 

 

 

Pékin  littéralement « capitale du nord »), également appelée Beijing, est la capitale de la République populaire de Chine. Située dans le nord du pays, la municipalité de Pékin, d'une superficie de 16 800 km2, borde la province du Hebei ainsi que la municipalité de Tianjin. Pékin est considérée comme le centre politique et culturel de la Chine, tandis que Hong Kong et Shanghai dominent au niveau économique.

La Cité interdite, généralement appelé par les Chinois le palais ancien, également appelé musée du palais, c'est le palais impérial au sein de la Cité impériale de Pékin dont la construction fut ordonnée par Yongle, troisième empereur de la dynastie Ming, et réalisée entre 1406 et 1420. Ce palais, d'une envergure inégalée, s'étend sur une superficie de 72 ha, il fait partie des palais les plus anciens et les mieux conservés de Chine. De nos jours, il est devenu un musée, le musée du palais, qui conserve les trésors impériaux de la civilisation chinoise ancienne et de très nombreuses œuvres d'art chinois de première importance : peintures, bronzes, céramiques, instruments de musique, laques... 

La Cité interdite généralement appelé par les Chinois le palais ancien, également appelé musée du palais est le palais impérial au sein de la Cité impériale de Pékin dont la construction fut ordonnée par Yongle, troisième empereur de la dynastie Ming, et réalisée entre 1406 et 1420. Ce palais s'étend sur une superficie de 72 ha, il fait partie des palais les plus anciens et les mieux conservés de Chine. De nos jours, il est devenu un musée qui conserve les trésors impériaux de la civilisation chinoise ancienne et de très nombreuses œuvres d'art chinois de première importance : peintures, bronzes, céramiques, instruments de musique, laques, etc

 

La colline du Charbon ou la colline de Jinshang en chinois, haute de 108 mètres, se place à Pékin, au nord-est de la Cité Interdite. Cette colline artificielle a été édifiée en 1420, avec les débris des constructions de la Cité interdite. Son nom de "la Colline de Charbon" vient des réserves de charbon qui étaient autrefois déposées au pied de la colline et ce n'est pas parce qu'elle est en charbon comme beaucoup de gens croyait.

 

 

 

 

 



03/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres