sabaidi81.blog4ever.com

LAOS, PAKSE,

PEKIN et ses Temples

 

 https://static.blog4ever.com/2014/03/766764/228782gifclicici.gifhttps://static.blog4ever.com/2014/03/766764/725486f12d.gif Pékin et ses Temples

 


Le Temple du ciel

 

Le Temple du Ciel (Tian Tán) est un monument de Pékin, situé dans le quartier historique de Xuanwu au sud de la ville.Initialement appelé Monument du Ciel et de la Terre, il a été construit de 1406 à 1420 pendant le règne de l'empereur Yongle, responsable de la construction de la Cité Interdite. En 1530, pendant le règne de l'Empereur Jiajing, l'on décida de séparer les sacrifices faits au Ciel de ceux faits à la Terre. On construisit la Demeure du seigneur du Ciel et le monument fut renommé "Temple du Ciel".C'est un important complexe de 267 hectares situé au cœur de la ville, mesurant 1,5 km du nord au sud et entre 1,0 à 1,7 km d'est en ouest. Il est délimité par deux murs au nord et un seul au sud. Il contient de nombreux temples dont :
La Salle des prières pour la bonne moisson (Qi Nian Dian), pavillon en forme de rotonde, haut de 38 mètres pour un rayon de 18 mètres. Construite en 1420, elle est entourée par trois cercles concentriques joints par des escaliers en marbre. Les quatre piliers intérieurs et les vingt-quatre piliers extérieurs représentent les quatre saisons, les douze mois et les douze heures. Elle était visitée annuellement par l'empereur lors des cérémonies consacrées au Ciel pour de bonnes récoltes. La Demeure du seigneur du Ciel (Huang Qiong Yu ), pavillon en forme de rotonde construit sur un tertre de marbre ; on y remisait les tablettes lorsqu'elles n'étaient pas utilisées.
La Salle de l'abstinence (Zhai Gong), palais situé dans la partie ouest du complexe
L'Autel du Ciel (Yuan Qiu Tan), espace ressemblant à la terrasse de la Salle des prières pour la récolte, mais sans bâtiment en rotonde. Il est situé sur le même axe que la salle mais au sud du complexe.L'architecture des différents bâtiments orientés nord/sud reprend la thématique du ciel et de la terre enceintes carrées avec des tuiles de couleur verte qui symbolisent la terre
bâtiments ronds avec des tuiles de couleur bleue qui symbolisent le ciel.

 

Le Temple du Soleil

Le Temple du Soleil (chinois simplifié : ?? ; chinois traditionnel : ?? ; pinyin : Rìtán) est un autel dans le district de Chaoyang (Pékin, Chine). Il se trouve dans le parc du même nom à Jianguomen. Il fut construit en 1530. Le parc du temple du Soleil, appelé aussi parc Ritan de son nom chinois, est une attraction touristique nationale classée AAA et un site historique classé au patrimoine national. Il est situé au nord de la rue de Ritan, dans l'arrondissement de Chaoyang, à près de 10 km du centre de la ville.

 

C'est un lieu culturel digne d'intérêt pour les amateurs de jardins classiques. Il a été construit en 1530, pendant la 9e année du règne de l'empereur Jiajing de la dynastie Ming. Avant la fondation de la République populaire, de nombreux bâtiments et structures ont été vandalisés et pillés. En 1951, le gouvernement de Beijing a décidé de transformer le temple en parc. Par la suite, en 1956, le Bureau municipal des parcs lui a attribué les terres voisines et étendu sa superficie à 206 200 m2.


 Le Temple d'été du Lac

Le Palais d’été est situé dans la banlieue nord-ouest de la ville de Pékin, à 15 km du centre-ville et se trouve être l’un des sites les plus visités de la capitale. Le Palais d’été est le plus grand parc royal de Chine et surtout le mieux préservé. Le domaine entier avec ses temples, ses jardins, son lac et ses galeries est devenu un modèle pour l’horticulture et l’aménagement paysager chinois. Entre les sentiers du parc, le palais, les nombreuses galeries et le lac, le Palais d’été regorge d’intérêts pour tous les voyageurs qu’ils soient amateurs d’histoire ou de promenade en plein air.

 

La construction du Palais d’été débuta en 1750. Il devait servir de refuge à la cour impériale qui souhaitait échapper à la chaleur de la Cité Interdire. A l’origine, simple jardin impérial, le Palais d’été fut considérablement agrandi et embelli par l’empereur Qianlong au XVIIIe siècle. Il fit élargir et approfondir le lac Kunming par 100 000 ouvriers, qu’il surveillait d’une colline. Pendant la guerre de l’Opium, les troupes anglo-française pillèrent le palais et le détruisit en 1890. L’impératrice douairière Cixi entreprit alors sa restauration en 1888 avec les fonds destinés à la modernisation de la marine de guerre chinoise. Le navire en marbre, sur la rive nord du lac, fut sa seule contribution pour la flotte. En 1900, en riposte à la révolte des Boxers, les troupes étrangères incendièrent le palais d’Été, donnant lieu ainsi à d’autres travaux de restauration. En 1949, le palais tomba une fois de plus en ruine et fut ensuite totalement rénové. En 1998, le Palais impérial fut inscrit à la liste du patrimoine mondiale de l’Unesco pour l’expression exceptionnelle de l’art créatif du jardin paysager chinois qu’il dégage.

Le palais d’été aussi surnommé le jardin impérial ou encore le jardin de l’harmonie préservée intègre de nombreuses salles et pavillons au sein même d’un immense jardin de près de 2.9km² dont 700 000 m² sont occupés par le lac Kunming. Il intègre également la colline de la longévité (Wanshou) sur laquelle règne en maître le Pavillon des Fragrances Bouddhiques (Fo Xiang Ge) surplombant le lac.

 

 

 

 

Les différents sites pittoresques qui vous attendent lors de votre visite au Palais d’été :

 

Le complexe du Palais de la Bienveillance et de la Longévité (Renshou). En passant par la Porte de l’Est, vous entrez dans la zone du palais de la Bienveillance et de la longévité. Ce complexe était utilisé pour les activités politiques et comme résidence de l’empereur de la dynastie des Qing (1644-1911). La porte de l’Est : La porte de l’Est est une grande porte majestueuse qui était seulement empruntée par l’empereur et l’impératrice. Aujourd’hui, la porte constitue l’entrée principale du jardin impérial.

 

 

Les Tombeaux MING

 

La dynastie des Ming a régné sur la Chine entre 1368 et 1644Sur les seize empereurs de la dynastie, treize sont enterrés dans une nécropole. Cela représente le plus grand nombre d'empereurs dans une nécropole impériale chinoise. C'est le troisième empereur Ming, Yongle, l’initiateur du projet et qui repose au milieu de la nécropole. Le culte des ancêtres faisant partie intégrante des traditions, les tombeaux sont donc très importants dans la culture chinoise. D'après les rites des Ming, on traite les morts comme les vivants. Les morts ont toujours leurs âmes qui existent et ont encore des besoins comme les vivants. Ainsi, les bâtiments des tombeaux sont des palais impériaux en plus petits avec le mur rouge (symbolisant la terre) et les tuiles jaunes (symbolisant le ciel) signifiant la place supérieure de l'empereur et son pouvoir. En 1961, la nécropole des Ming est inscrite à la protection nationale chinoise des vestiges et monuments; en 1982 elle est inscrite aux sites célèbres nationaux importants chinois; et enfin en 2003, elle est inscrite sur la liste du patrimoine culturel mondial par l'UNESCO. Les immenses bâtiments de la nécropole sont complets et bien préservés, et abritent les dépouilles de 13 empereurs, 23 impératrices, 1 concubine supérieure et des concubines accompagnées.

 

La nécropole est située à 50 km au nord-ouest de Pékin et à 10 km au nord de Changping. Sur un territoire de 40 km2, et d'une dimension de neuf kilomètres de longueur sur sept de largeur, le site se trouve dans une cuvette fermée à l'est, à l'ouest et au nord par les contreforts des monts Yanshan et au sud des monts Tian Shou. Il est organisé selon la géomancie traditionnelle chinoise (Feng shui) et est disposé en fer à cheval. La Voie des Esprits (ou Voie Sacrée) est l'entrée de la nécropole impériale. Longue de sept kilomètres, elle est érigée sous le règne de l'Empereur Jiajing. Environ 1 km après le début de la Voie des Esprits, se trouve la Grande Porte (Dahongmen), imposante porte en marbre à trois baies et couvertes de tuiles jaunes. Le portail central était réservé au passage des cercueils impériaux et tous les cortèges qui entraient sur le site pour offrir des sacrifices devaient passer par cette porte. Elle est érigée en 1540. À partir de cette Grande Porte, une muraille d'enceinte d'environ 40 kilomètres de long entourait entièrement la nécropole en suivant la configuration du terrain. Le Pavillon de la Stèle (beiting) qui possède un double toit aux rebords en saillie. Toute personne officielle, habilitée à pénétrer dans la nécropole, devait descendre de cheval, y compris l'empereur. Aux quatre coins du pavillon sont érigées quatre colonnes (huabiao) en marbre blanc, sculptées de motifs en forme de nuages et de dragons. Le centre du pavillon accueille une énorme tortue, symbole d'immortalité en Chine, portant sur son dos la plus grande stèle de Chine, haute de dix mètres, fabriquée en 1425. Cette stèle, nommée « Stèle du Chang Ling des Grands Ming dédiée aux mérites divins et aux vertus sacrées de l'empereur », porte d'un côté une inscription de trois mille caractères rédigée par l'empereur Hongxi, et de l'autre côté une composition poétique de l'empereur Qianlong. Au-delà, la Voie des Esprits passe entre deux colonnes (wangzhu) décorées de nuages, puis sur huit cent mètres entre deux rangées de trente-six statues d'animaux et de mandarins en pierre au milieu de la végétation: quatre lions, quatre licornes (xieshi), quatre chameaux, quatre éléphants, quatre chimères (qilin), et quatre chevaux, présentés tous alternativement accroupis et debout, et également quatre mandarins militaires, quatre mandarins civils et quatre mandarins lettrés (ou émérites). Toutes ces grandes statues sont taillées dans un seul bloc de pierre, et constituent chacune un ouvrage d'art magistral. La statuaire symbolisant la garde d'honneur de l'empereur vise avant tout à orner le mausolée pour former un cortège funèbre. Cette portion de la Voie des Esprits se termine par une dernière porte, celle du Dragon et du Phénix (Longfengmen), symbolisant respectivement l'empereur et l'impératrice

 

 



03/10/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres